L'USS réclame des hausses salariales de 1,5 à 2%

L'Union syndicale suisse (USS) demande des hausses salariales de 1,5 à 2% pour 2014, soit presque la même fourchette que Travail.Suisse (+1 à +2%). Elle réclame notamment de relever de 100 francs les salaires minimum et que les rémunérations des femmes soient augmentées plus que la moyenne.

Les bas et moyens revenus ont besoin de se rattraper. "Le bilan de ces dix dernières années en matière de salaire montre que les hauts et les très hauts revenus ont augmenté dans une mesure disproportionnée", a relevé Paul Rechsteiner, président de l'USS.

Les professionnels titulaires d'un CFC se sont "retrouvés bredouilles". Après déduction du renchérissement, ils gagnaient à la fin de la décennie même moins qu'en 2002 (salaire médian: -0,5%).

La meilleure recette, pour rattraper le retard pris, ce sont les hausses de salaires en montants fixes, estime l'USS. La faîtière des syndicats demande un relèvement de 100 francs des salaires minimum. Pour la construction, Unia demande une hausse générale de 80 francs, ce qui correspond, pour les salaires moyens, à une progression réelle de 1,5%.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus