L'exemple de Winkelried célébré dans le canton de Lucerne

Le 627e anniversaire de la bataille de Sempach (LU) a été commémoré dimanche. Le commandant de la garde suisse pontificale Daniel Anrig a appelé à davantage d'engagement personnel. Il a cité l'exemple d'Arnold Winkelried, qui a permis aux Confédérés de battre les Habsbourg, selon la légende.

Le 9 juilet 1386, près de Sempach, le héros aurait saisi les lances des chevaliers ennemis afin de permettre aux Confédérés de s'introduire dans cette brèche. Transpercé, il en serait mort.

L'engagement de Winkelried est un exemple de la plus-value que peut apporter l'action d'un seul individu, prêt à se sacrifier, a déclaré Daniel Anrig lors d'une cérémonie dans l'église St-Stefan de Sempach. Mais l'individualisme, les intérêts particuliers et le détachement de l'armée, de l'Eglise et des associations fragilisent la force de la communauté, a-t-il critiqué.

La bataille de Sempach a été un événement important pour l'indépendance de la Suisse et pour le développement d'une communauté solidaire, a renchéri le président du gouvernement lucernois Guido Graf.

Pour la troisième année consécutive, la commémoration s'est déroulée dans le village de Sempach et non plus sur le champ de bataille. Le canton de Lucerne a changé la conception de la fête pour éviter la présence d'extrémistes de droite. En 2009, des jeunes de gauche avaient organisé une contre-manifestation.

/SERVICE


Actualisé le