L'indépendance de la BNS est menacée, selon Aymo Brunetti du SECO

Selon le chef économiste sortant du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), Aymo Brunetti, l'indépendance de la Banque nationale suisse (BNS) est menacée. Les récentes turbulences intervenues qui ont affecté l'institut d'émission pourraient peu à peu saper ce principe."Je suis profondément convaincu qu'il serait vraiment dangereux que l'administration ou le gouvernement émettent publiquement des recommandations", a déclaré M. Brunetti dans une interview publiée dimanche par le "SonntagsBlick". Et l'économiste de mettre en garde après la démission lundi passé du président de la BNS, Philipp Hildebrand, contre les idées visant à renforcer la réglementation de la banque centrale et les possibilités d'influencer cette dernière. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes