La 22e édition du brunch à la ferme a attiré 150'000 personnes

Pain, fromage, lard, confiture "maison" et surtout le beau temps: tous les ingrédients étaient réunis pour la 22e édition du brunch à la ferme. Quelque 150'000 gourmets ont participé vendredi matin à l'événement, organisé à l'occasion du 1er août.

"Grâce au beau temps, la plupart des quelque 350 exploitations agricoles participantes ont affiché complet", a indiqué à l'ats Brigitte Süess, de l'Union suisse des paysans (USP). Parmi les invités figuraient cette année les conseillers fédéraux Didier Burkhalter et Johann Schneider-Ammann.

Le premier a goûté à l'ambiance dans le canton de Lucerne, à Weggis, tandis que le second s'est déplacé dans le canton de Schwyz, à Oberarth. "En raison de leur agenda chargé, ils n'ont pu rester qu'environ une heure", note Mme Süess. Les deux conseillers fédéraux ont cependant fait preuve de "beaucoup d'intérêt" pour le travail des exploitants, relève un communiqué de l'USP.

Moins d'exploitations agricoles

Malgré le succès des différentes éditions, toujours moins d'agriculteurs sont intéressés à mettre sur pied ce type d'événement. Aux premières années de la manifestation, il y a 20 ans, quelque 535 exploitations invitaient encore à un brunch, selon Brigitte Süess. Dans le même temps, le nombre d'exploitations agricoles a aussi baissé, d'un quart.

En Suisse romande, la tendance reste toutefois stable. "Cette année, avec 77 exploitations participantes, on s'approche de l'année record de 2004 avec 82 prestataires. L'année la plus faible reste 2007 avec 61 exploitations", note Loïc Bardet, coordinateur romand du brunch à la ferme, dans une interview publiée par l'hebdomadaire "Agri".

"Avoir maintenu 70 à 80 exploitations chaque année en Suisse romande, alors que près de 2% d'entre elles disparaissent dans notre pays est remarquable", poursuit-il. "Et toutes affichent complet année après année". Environ 80% des prestataires organisent le brunch chaque année ou un an sur deux, précise encore Loïc Bardet.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes