La Suisse augmente son aide contre Ebola

La Suisse a décidé d'augmenter son aide pour lutter contre la progression de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Elle va verser cinq millions de francs supplémentaires, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué.

Cette somme s'ajoute aux 4 millions déjà alloués. Elle doit permettre de soutenir les activités déployées par des organisations partenaires de l’aide humanitaire suisse au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, précise le texte.

La Confédération fournit notamment une contribution au service aérien humanitaire des Nations unies (UNHAS), qui a ouvert une ligne aérienne pour apporter l’aide nécessaire aux trois pays touchés par la fièvre hémorragique. La Suisse soutient aussi le programme d’urgence mis sur pied par le Programme alimentaire mondial (PAM) pour garantir l’approvisionnement alimentaire des populations les plus vulnérables, ajoute le communiqué.

Deux vaccins

La Suisse cofinance en outre des activités menées au Liberia par l’organisation Médecins sans frontières Suisse, ainsi que les mesures préventives gouvernementales des pays de la région exposés au risque d'épidémie.

Berne contribue encore aux activités réalisées par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en lien avec la crise. Les HUG et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne se sont associés pour développer deux vaccins contre le virus Ebola.

Sombres perspectives

L'épidémie a tué au moins 2811 personnes sur 5864 cas recensés depuis le début de l'année, d'après le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), daté du 18 septembre.

Celle-ci a estimé mardi que le virus risque d'affecter 20'000 personnes d'ici novembre si les mesures de lutte ne sont pas renforcées. Sept personnes sur dix infectées meurent de la maladie, a mis en garde l'OMS.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes