La Suisse doit investir plus de moyens dans la formation

Face à une concurrence internationale accrue, la Suisse doit octroyer davantage de moyens à la formation. Le Conseil suisse de la science et de la technologie (CSST) demande une augmentation de 10% des dépenses fédérales dans ce domaine. L'effort doit aller de la petite enfance à la recherche universitaire."La Suisse doit pouvoir s'affirmer parmi les pays les plus compétitifs sur le moyen et le long terme", a déclaré mardi à Berne Susanne Suter, présidente du CSST. Elle présentait devant la presse les recommandations du Conseil pour les crédits en matière de formation, de recherche et d'innovation (FRI) pour les années 2013-2016. /SERVICE


Actualisé le