La chancelière allemande défend l'accord fiscal avec la Suisse

Malgré des critiques toujours plus virulentes à l'interne, la chancelière allemande Angela Merkel a réitéré son soutien à l'accord fiscal germano-suisse. Ce texte garantit "davantage d'équité", a déclaré à Berlin le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert.Le porte-parole a par ailleurs souligné que le gouvernement n'avait pas connaissance que les banques suisses aient aidé les fraudeurs allemands présumés à transférer de l'argent noir dans des pays tiers. Une porte-parole du ministère des Finances s'était exprimée sur ce sujet, réagissant à la publication dans les médias d'informations non confirmées. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes