La nouvelle reine de beauté de Suisse est vaudoise

La nouvelle reine de beauté de Suisse est vaudoise. Laetitia Guarino a remporté samedi soir à Berne l'élection de Miss Suisse 2014 face à onze autres candidates. La jeune femme de 21 ans vient de Froideville et veut devenir pédiatre.

Elle vit depuis trois ans avec Stefano, un électronicien qu'elle a rencontré sur Facebook. Très croyante et pratiquante, elle prie souvent, notamment la dernière fois, quand elle a eu peur en avion.

Laetitia Guarino succède à la Zurichoise Dominique Rinderknecht, qui était la première candidate à s'imposer avec des cheveux courts.

La lauréate du concours 2014 devra oeuvrer comme ambassadrice de la toute nouvelle fondation Corelina en faveur de la cardiologie infantile. L'idée de Guido Fluri, propriétaire de la marque Miss Suisse, qu'il a sauvée de la faillite en 2012, est de tirer parti du prestige entourant Miss Suisse pour soutenir la cause de la fondation.

Missions caritatives

Le nouveau concept ne prévoit par ailleurs aucune participation de la reine de beauté de Suisse au concours Miss Univers. En contrepartie, elle doit effectuer deux missions caritatives à l'étranger durant son mandat. Sa rémunération sera fixée à 120'000 francs par an. Le reste provenant de contrats publicitaires sera versé essentiellement à la fondation.

La cérémonie de gala a été retransmise en direct de la Place fédérale sur Pro7 Schweiz et RougeTV. Une tente de 70 mètres de long, 40 mètres de large et de 17 mètres de haut, a été installée pour l'occasion. Ce dôme est la plus grande construction jamais montée devant le Palais fédéral.

Arrestations lors d'une contre-manif

Quelques manifestants ont protesté en marge de l'événement. Ils ont voulu se dresser contre le sexisme et l'exhibitionnisme propres à ce genre de concours, a indiqué dans un communiqué la Jeunesse socialiste (JUSO). Selon cette dernière et diverses autres sources, la police a procédé à des arrestations dans ce cadre. Elle a annoncé qu'elle informerait à ce propos dans l'après-midi.

Un vrai prince siégeait dans le jury: Emmanuel Philibert de Savoie. Pour départager les douze candidates, il était notamment assisté de Jade Jagger, la fille du chanteur des Rolling Stone, Mick Jagger, et de la reine de la disco, Amanda Lear.

Le titre de Miss Suisse est rarement attribué en Suisse romande. Depuis le début du siècle, seules deux Vaudoises y ont eu accès: en 2005, la Prillérane Lauriane Gilléron et, en 2008, l'Yverdonnoise Whitney Toyloy.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes