La participation du PS au gouvernement remise en question

La direction des Jeunes socialistes estime que le PS doit se retirer du Conseil fédéral après l'acceptation de l'initiative anti-immigration. Elle propose à l'assemblée annuelle de la Jeunesse socialiste (JUSO) d'adopter une résolution en ce sens à l'attention du PS suisse.

Dans sa résolution publiée dimanche, la JUSO relève que le "oui" à l'initiative de l'UDC charge le Conseil fédéral de discriminer des êtres humains en les répartissant en différentes catégories et de réduire des êtres humains venant de l'étranger à leur seule utilité économique pour les entreprises suisses.

Alternative pour "une Suisse ouverte"

"Une telle disposition constitutionnelle ne peut pas être une base pour une politique gouvernementale socialiste", poursuit le texte de la résolution. Le consensus de fond, qui est la condition d'une participation du PS au gouvernement, n'est plus acquis.

"C'est donc le moment de développer, en dehors de la responsabilité gouvernementale, une alternative pour une Suisse ouverte, solidaire et tolérante".

Proposition soumise à la base

Cette résolution, intitulée "L'Europe au lieu de l'isolation", également évoquée par le journal alémanique "Schweiz am Sonntag", doit être soumise à la base de la JUSO, qui se réunira en assemblée annuelle les 15 et 16 mars. Si l'assemblée l'approuve, le texte sera transmis à l'assemblée des délégués du PS, qui se tiendra fin mars.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus