La procureure ne trouve aucune circonstance atténuante aux accusés

La procureure Anne-Laure Huber a été sans concession mardi lors de son réquisitoire sur l'affaire du meurtre de Cointrin (GE). Elle a demandé aux juges de ne reconnaître aucune circonstance atténuante aux quatre accusés, coupables selon elle d'un acte monstrueux.Les prévenus sont jugés depuis une semaine par le tribunal criminel de Genève pour le meurtre d'un homme de 44 ans commis en 2008. Sur le banc des accusés sont assis la compagne de la victime, 39 ans, sa mère, le tueur à gage présumé et un marchand de chevaux qui a servi d'intermédiaire entre les protagonistes de l'affaire. /SERVICE


Actualisé le