La rénovation de la cabane du Hörnli doit désengorger le Cervin

La cabane du Hörnli, point de départ de la plupart des alpinistes souhaitant gravir le Cervin, ferme ses portes jusqu'en juillet 2015 pour rénovation. Le nouveau refuge comptera une trentaine de places en moins. De quoi désengorger la mythique montagne valaisanne et diminuer les accidents.

Construite en 1880 au-dessus de Zermatt (VS), à 3260 mètres d'altitude, la cabane du Hörnli s'est agrandie au fil des ans. Alors qu'au début elle disposait de 17 places, elle peut accueillir 170 personnes depuis 1982.

Dès juillet 2015, une fois rénovée, le refuge ne comptera plus que 140 lits. Une baisse de la capacité d'hébergement qui satisfait Kurt Lauber, gardien de la cabane depuis 19 ans, et son fils Kevin, 22 ans.

"Actuellement, les jours de beau temps entre début juillet et fin septembre, quelque 120 personnes partent quotidiennement à l'assaut de la montagne depuis la cabane. Cela fait beaucoup de monde", a indiqué à l'ats l'alpiniste Kevin Lauber.

Chutes de pierres

L'affluence a un impact considérable sur la montagne, la nature environnante et le nombre d'accidents. Culminant à 4478 mètres, le Cervin est très rocailleux. Et s'il y a beaucoup de monde sur la montagne, les chutes de pierres provoquées par les uns peuvent blesser les autres.

Heureusement, depuis une quinzaine d'années, les décès sont moins nombreux: "deux à trois par été en moyenne. La majorité des alpinistes ont pris conscience de l'importance de se faire accompagner par un guide professionnel", poursuit le jeune homme.

Anniversaire en vue

Le nouveau refuge du Hörnli privilégiera la qualité à la quantité. Plus confortable pour les alpinistes sans être ultra-moderne, la cabane doit aussi répondre aux exigences du développement durable dans les domaines de l'apport en énergie, en eau et dans le traitement des déchets en haute altitude. Son coût est estimé à 8 millions de francs environ.

La nouvelle cabane ouvrira d'ici juillet 2015. A temps pour fêter les 150 ans de la première ascension du Cervin effectuée par la cordée du Britannique Edward Whymper.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes