La tempête de foehn fait grimper les températures la veille de Noël

Comme attendu, Eole s'est déchaîné en cette veille de Noël. Dès la nuit de lundi à mardi, le foehn a soufflé jusqu'à plus de 120 km/h sur les crêtes du Jura. Ce vent du sud a tiré vers le haut les températures qui pourraient frôler les 20 degrés par endroits dans la journée.

Cette violente tempête de foehn est due à une forte différence de pression entre le nord et le sud des Alpes, a indiqué SRF Meteo. En début de matinée, cet institut météorologique a mesuré des pointes atteignant 126 km/h à La Dôle (VD) et 117 km/h au Chasseral (BE).

Avec ce foehn, les températures ont allègrement dépassé les 10 degrés en maints endroits de Suisse. Dans la partie occidentale, c'est à Aigle que le mercure a volé le plus haut, avec 13,6 degrés à 11h00, selon la page internet de Météosuisse. A Genève, on notait 13,1 degrés, alors que Fahy (JU) affichait 13,6 et La Chaux-de-Fonds, à 1000 mètres d'altitude, 9,6.

En Suisse alémanique et au Liechtenstein, ce qu'on appelle les vallées à foehn ont même atteint, dès 08h00, 14,7° à Mollis, ou 14,5° à Vaduz et Altdorf. En revanche là où le foehn ne souffle pas, on retrouve vite les températures de saison, malgré un soleil plus ou moins rayonnant. Ainsi à Sion, le mercure ne dépassait pas 1,2° à 11h00, à Berne 2,2° ou à Granges (SO) 0,3°, d'après Météosuisse.

Pluie et neige au Tessin

La situation est totalement inverse au Tessin, où les autorités ont lancé une alerte rouge mardi matin pour une période allant de ce jour à 13h00 jusqu'à jeudi à la même heure. Au sud des Alpes, ce sont les précipitations qui inquiètent.

Meteocentrale.ch prévoit 100 litres de pluie au mètre carré dans les 24 prochaines heures, voire davantage par endroits. Mercredi, ces précipitations prendront la forme de neige dès l'altitude de 400 mètres. Au nord des Alpes, l'or blanc devrait faire son apparition en plaine une fois Noël passé, dès jeudi, selon les instituts de météorologie.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes