Lancement d'une plateforme nationale sur les jeunes délinquants

La Confédération et les cantons veulent mieux maîtriser le flux d'informations concernant l'exécution des peines des jeunes délinquants en Suisse. Ils vont créer à cet effet une plateforme d'information à l'échelle nationale.

Le thème est sensible depuis l'affaire Carlos dans le canton de Zurich. "Il n'existe pas de vision à l'échelle de la Suisse", a critiqué mercredi le président de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CDFJP), Hans-Jürg Käser, dans l'émission "HeuteMorgen" de la radio alémanique SRF.

La Confédération soutient les cantons dans la création de cette plateforme, censée apporter des améliorations de deux types, souligne le responsable de l'exécution des peines et des mesures de l'Office fédéral de la justice (OFJ), Walter Troxler. De leur côté, les cantons entrent leurs données importantes dans cet outil de planification. Dans le même temps, ce nouvel instrument doit stimuler la discussion d'experts sur ce thème.

Les questions de savoir quelles mesures sont utiles et quand et quels aménagements et institutions sont encore nécessaires aujourd'hui seront par exemple abordés dans ces discussions.

/ATS


Actualisé le