Le Conseil fédéral pour le renchérissement de la vignette

La hausse du prix de la vignette autoroutière à 100 francs permettra à la Confédération de financer un volume de projets à hauteur de 4 milliards de francs pour les 20 prochaines années. La conseillère fédérale Doris Leuthard et les directeurs cantonaux des travaux publics ont lancé lundi la campagne pour les votations du 24 novembre.

"Grâce à cette mesure, quelque 400 kilomètres de routes cantonales pourront être intégrés au réseau national", a relevé la ministre fédérale des transports devant les médias à Berne. La hausse du prix de la vignette est directement liée à l'amélioration du réseau routier: "selon le Conseil fédéral, c'est la meilleure stratégie pour adapter le réseau aux nouveaux besoins et fluidifier le trafic."

Une augmentation de l'impôt sur les huiles minérales, par exemple, aurait été moins pratique pour les automobilistes. La hausse du prix de la vignette de 40 à 100 francs, pour laquelle on ne paie qu'une fois par an, "reste par ailleurs modérée en comparaison avec l'étranger, le dernier renchérissement en Suisse remontant à presque 20 ans".

Elle générera des recettes supplémentaires d'environ 300 millions de francs. Un tiers de ce montant sera affecté à l'entretien et aux assainissements, les deux autres à l'aménagement du réseau, des routes de contournement de localités aux mesures antibruit. Ils permettront aussi de poursuivre la planification des deux mégaprojets visant à éliminer les goulets d'étranglement de Morges-Lausanne et du Glatttal zurichois.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes