Le Conseil fédéral veut interdire les armées privées en Suisse

Les entreprises privées qui offrent des services de mercenaires à l'étranger seront bientôt interdites en Suisse. Le Conseil fédéral a transmis mercredi son projet de loi au Parlement. Une obligation de déclarer les activités de sécurité menées à l'étranger sera instaurée.La nouvelle loi vise à préserver la neutralité helvétique et à garantir le respect du droit international, assure le gouvernement. Les armées privées ne cessent de gagner de l'ampleur. Plusieurs centaines de milliers de personnes sont actives à l'échelle mondiale dans ce secteur, qui pourrait atteindre un potentiel de 100 milliards de dollars au cours des dix prochaines années. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus