Des partisans du jet suédois veulent un plan B, Maurer dit non

Des partisans du Gripen sortent du bois avec un plan B sous la main, au cas où le peuple refuserait l'achat des avions de combat le 18 mai prochain. Du côté du Département de la défense (DDPS) d'Ueli Maurer, on se distancie clairement des propositions faites par Thomas Hurter (UDC/SH), qui permettraient de se passer de l'aval du peuple.

Les Gripen seront achetés uniquement si la loi sur le fonds est acceptée par le peuple, a tenu à rappeler le DDPS dans un communiqué publié dimanche en réaction au "Plan B" de Thomas Hurter, conseiller national relayé par des médias alémaniques. Quoiqu'il arrive le 18 mai, le DDPS s'en tiendra à la décision du peuple, a martelé le Département.

Selon l'ancien pilote militaire et actuel président de la commission de politique de sécurité du Conseil national, en cas de rejet par le peuple de la loi sur le fonds d'acquisition du Gripen, le Département de la défense pourrait payer les avions par tranches via le programme d'armement et le budget ordinaire des forces armées.

Respect de la volonté populaire

Un achat par tranches aurait plusieurs avantages, selon lui. Cette solution permettrait entre autres de se passer d'un fonds spécial, tels les 3,126 milliards du fonds Gripen sur lequel le peuple doit voter. Avec pour conséquence de pouvoir esquiver une votation populaire.

Un point que critique vivement le DDPS. "La décision de créer un fonds pour l'acquisition des Gripen réside justement dans la possibilité de soumettre ce fonds au référendum", écrit-il. Par ailleurs, pour un tel montant, une acquisition sans créer de fonds aurait été possible, rappelle le Département d'Ueli Maurer.

M. Hurter s'est défendu de vouloir contourner la volonté du peuple. Son parti l'UDC insiste d'ailleurs régulièrement sur son respect strict. Selon le conseiller national, sa proposition prendrait en compte la volonté populaire, car le souverain s'est maintes fois prononcé en votation pour une armée et des forces aériennes fortes.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus