Le droit des banques prime sur la protection des données

La commission de gestion du National n'entend pour l'heure pas voler à la rescousse des employés de banques suisses dont le nom a été transmis à la justice américaine. Seule consolation: elle va "réexaminer le dossier afin de déterminer s'il existe encore un besoin d'agir"."Compte tenu des circonstances de l'époque et dans un contexte de négociations difficiles avec les autorités américaines, les décisions du Conseil fédéral sont compréhensibles", a conclu la commission. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes