Le meurtrier présumé d'Adeline est arrivé hier à Genève

Le meurtrier présumé d'Adeline a été extradé vers Genève. Il y est arrivé hier depuis la Pologne, a annoncé le porte-parole du Ministère public genevois Henri Della Casa. Ce dernier confirmait une information publiée sur le site en ligne de la "Tribune de Genève".

Fabrice A. devait être entendu dans un délai de 48 heures - soit jusqu'à demain - par le Ministère public, qui va saisir le Tribunal des mesures de contraintes pour prolonger sa détention, a expliqué à Vincent Derouand, chargé de communication du pouvoir judiciaire genevois.

Le meurtrier présumé de la sociothérapeute avait pris la fuite vers la Pologne le 12 septembre. Il avait été arrêté non loin de la frontière allemande. La Suisse avait déposé une demande d'extradition, que les autorités polonaises ont acceptée.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes