Le piéton décédé sur l'A1 connaissait l'homme agressé à Payerne

L'homme décédé jeudi sur l'A1 après avoir été percuté par une voiture de police avait passé la soirée avec la victime de l'agression survenue la même nuit à Payerne (VD). Il était alcoolisé. Les enquêteurs fribourgeois privilégient la thèse de l'accident.

Ils travaillent en étroite collaboration avec la police vaudoise pour déterminer les circonstances exactes des deux événements. Les Ministères publics des deux cantons ont ouvert deux procédures distinctes.

Après avoir fréquenté différents établissements publics, les deux hommes âgés de 22 ans ont rencontré plusieurs personnes dans un appartement. Les polices ont lancé mardi un deuxième appel à témoin pour trouver des personnes qui les ont croisés. Elles évoquent en particulier un homme et une femme qui étaient dans l'appartement.

Le jeune homme attaqué à Payerne - un habitant de la région - a appelé la police à 01h45. Il a signalé un agresseur muni d'un appareil à électrochocs.

Les agents vaudois se rendaient à Payerne pour cette affaire quand ils ont heurté l'autre jeune homme, qui était couché sur l'autoroute vers Bussy (FR). Touché à la tête, ce dernier est mort sur place.

Automobilistes témoins

Il rentrait probablement de Payerne à son domicile d'Estavayer-le-Lac (FR) en passant par l'autoroute comme il en avait l'habitude, estime le Ministère public fribourgeois. Il affichait une alcoolémie de 2,4 pour mille. Des analyses toxicologiques sont encore en cours.

L'enquête se poursuit en ville de Payerne et dans la zone de l'échangeur de l'autoroute. Un chien spécialisé dans la détection d'odeurs de personnes est à l'oeuvre. Et la police souhaite pouvoir entendre les témoignages des automobilistes qui sont passés par là peu avant l'accident, comme le montrent des vidéos de surveillance.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes