Le retour de la neige augmente le risque d'avalanche en Suisse

Les chutes de neige qui se sont abattues depuis samedi en haute et moyenne altitude, et parfois en plaine, ont augmenté le danger d'avalanche en montagne. Le Valais, les Grisons, Uri et le Tessin sont exposés. Des voies ferrées et des routes ont préventivement été fermées.

Avec la neige fraîche, l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF) a prévenu qu'un niveau de danger 4 sur une échelle de 5 existait dimanche sur un arc géographique situé entre Andermatt (UR) et le Tessin. Dans les autres régions du pays, le niveau 3 demeurait, selon les derniers relevés de l'Institut.

La constitution des couches profondes de neige est défavorable dans le centre du Valais, dans le sud du Bas-Valais, dans le nord et le centre des Grisons, en Basse-Engadine ainsi que dans le val Müstair (GR), selon le SLF.

La ligne de chemin de fer Matterhorn-Gotthard est directement concernée. La voie entre Realp (UR) et Hospental (UR) était fermée dimanche matin. Les voyageurs de Zermatt/Brigue à destination de Coire/St-Moritz ou inversement devaient circuler via Berne-Zurich. Les routes étaient également fermées entre Realp et Hospental.

Coulée de neige

Samedi en fin d'après-midi au portail nord du tunnel du San Bernardino, les occupants d'une voiture ont été surpris par une coulée de neige s'affaissant du toit du tunnel. Le véhicule a été endommagé, mais il n'y a pas eu de blessé, selon la police grisonne.

Si les flocons sont descendus jusqu'en plaine dans la nuit de samedi à dimanche, Meteonews annonce une accalmie dans la journée.

/ATS


Actualisé le