Le taux hypothécaire de référence reste à 2%

Il faudra attendre 2015 pour espérer une baisse des loyers. Jusqu'en décembre, le taux hypothécaire de référence demeure fixé à 2%, sa valeur plancher depuis un an. Pourtant, depuis, moins de 17% des ménages ont obtenu la réduction à laquelle ils auraient eu droit, dénonce l'Association suisse des locataires (Asloca).

A terme, le taux de référence pourrait baisser. Lors de sa chute à 2%, en septembre 2013, l'Office fédéral du logement (OFL) prédisait une stabilité de l'indicateur déterminant les loyers pour au moins deux ans. Mais la situation a changé et nous n'excluons plus une diminution, a reconnu lundi le responsable Cipriano Alvarez, interrogé par l'ats.

Si la tendance à la baisse perdure sur le marché hypothécaire, une diminution à 1,75% pourrait intervenir l'an prochain, a annoncé lundi la Fédération des propriétaires fonciers (HEV) dans un communiqué. L'Asloca entrevoit une fenêtre d'opportunité au printemps prochain.

Le taux d’intérêt de référence est basé sur la moyenne pondérée des créances hypothécaires en Suisse, établie chaque trimestre. Le 30 juin, jour de référence, cet indicateur se situait à 1,95%, contre 1,98% au trimestre précédent.

Le taux déterminant pour les loyers reste donc à 2% selon les règles de l’arrondi commercial, a précisé l'OFL. Il faudrait que la moyenne des hypothèques atteigne 1,87% pour qu'un recul d'un quart de point intervienne. Au cours des derniers trimestres, le fléchissement a été de 0,03 à 0,05 point. A ce rythme-là, la chute du taux de référence à 1,75% n'est pas attendue avant mars.

Baisse automatique

En principe, le maintien à 2% ne donne pas droit à de nouvelles prétentions de diminution ou de hausse de loyer. Sauf si le loyer ne se base pas sur cette valeur, signale l'OFL. Or, d'après l'Asloca, la plupart des locataires ne profitent toujours pas des taux bas record.

Et de plaider pour une réduction automatique des loyers en cas de recul du taux de référence. Le Parti démocrate-chrétien a lui aussi réclamé cette mesure dans un plan d'action présenté cet été. Chaque diminution du taux de référence d'un quart de point donne en principe le droit d’obtenir une baisse de loyer de 2,91%.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes