Les CFF prennent des mesures après l'accident de Granges-Marnand

Un mois après la collision ferroviaire de Granges-Marnand (VD), les CFF prennent des mesures supplémentaires pour augmenter la sécurité sur le rail. A Granges-Marnand et dans six autres gares, l'entreprise réintroduit le double contrôle pour le départ des trains.

Dès le 1er octobre, un convoi ne pourra partir de ces gares qu'avec l'autorisation du chef de la circulation. Outre Granges-Marnand, ce principe est réintroduit à Cugy (VD), Estavayer (FR), Yvonand (VD), Court (BE), Porrentruy (JU) et Zweidlen (ZH).

Dans ces gares, le chef de la circulation des trains desservait jusqu'ici uniquement l'appareil d'enclenchement. Désormais, il devra en plus donner l'ordre de départ au mécanicien. Les CFF veulent éviter ainsi que le mécanicien ne démarre trop tôt, comme dans l'accident de Granges-Marnand.

Feu rouge pas respecté

Le 29 juillet, une grave collision s'y est produite entre un train régional en provenance de Payerne (VD) et le RegioExpress venant de Lausanne. Le mécanicien du train en provenance de Payerne n'a pas respecté un feu rouge. Son collègue dans l'autre train a péri et plus de 20 personnes avaient été blessées.

"Cet accident continue à nous marquer", a déclaré vendredi devant les médias à Berne le patron des CFF Andreas Meyer. Cela a été un moment difficile, qui montre que le risque est là en tout temps. C'est pourquoi il est important de prendre les mesures nécessaires si l'analyse met en évidence des failles.

Les sept gares où est réintroduit le principe du double contrôle ont été désignées par le groupe de travail interne "sécurité ferroviaire après Granges-Marnand" mis sur pied après l'accident.

Contrôler la vitesse

Cette mesure n'est pas la seule. A moyen et long terme, les CFF misent sur des améliorations techniques. Le réseau ferroviaire sera ainsi équipé plus vite et de manière exhaustive d'une installation contrôlant la vitesse des trains.

Ce programme est en cours, mais il sera accéléré pour être achevé dès 2018, voire avant, et non pas en 2020 comme prévu.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes