Les Suisses consomment trop de sel, selon une étude de l'OFSP

Les Suisses mangent trop salé. Selon une étude de l'OFSP, une personne ingère en moyenne 9,1 g de sel par jour en Suisse alors que la quantité maximale recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est de 5 grammes.Les hommes absorbent une plus grande quantité de sel (10,6 g) que les femmes (7,8 g), a indiqué lundi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur la base d'une étude réalisée par le CHUV à Lausanne auprès de 1500 personnes. Lors de la recherche, un éventuel problème d'hypertension a également été analysé. Les hommes en souffrent davantage (32,3%) que les femmes (19,1%). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes