Les accidents de sport sont plus fréquents que ce qu'on pensait

Les accidents de sport sont plus fréquents que ce qu'on pensait. Chaque année, un million de personnes se blessent dans des accidents non professionnels en Suisse, dont 400'000 lors d'activités sportives. Ce sont 100'000 de plus que ce que le Bureau de prévention des accidents (bpa) admettait jusqu'ici.

Le bpa a révisé ses extrapolations sur la base d'un nouveau sondage sur les accidents en 2011. Sur le million d'accidents recensés chaque année, 90'000 concernent la circulation routière et 550'000 les chutes à la maison ou durant les loisirs, a-t-il indiqué.

La fréquence d'accidents domestiques est moindre qu'estimée auparavant (-50'000), tandis que celle dans le sport a été réévaluée à la hausse (+100'000). Les accidents des enfants ont également été revus à la baisse (-52'000) alors que ceux des seniors l'ont été à la hausse (+53'000).

Le foot de plus en plus dangereux

La hausse des accidents de sport s'explique notamment par la bonne forme des retraités, plus actifs et plus engagés dans des activités sportives. Les accidents de sport d'hiver sont restés stables (91'000), alors que ceux dans le football passent de 56'000 à 84'000.

On compte trois tués pour 10'000 blessés dans les accidents de sport, contre 31 pour l'habitat et les loisirs et 35 pour la circulation routière. Au vu de ces changements, le bpa va renforcer sa prévention dans le sport et le football. Les analysées détaillées et les coûts socio-économiques seront publiés en 2014.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus