Les catholiques suisses répondent en masse au questionnaire du pape

Le sondage en ligne planétaire lancé par le pape François à l'adresse des catholiques sur le partenariat, le mariage et la famille rencontre un vif écho en Suisse. Jusqu'ici, près de 12'000 personnes ont rempli le questionnaire, a indiqué Arnd Bünker, directeur de l'Institut suisse de sociologie pastorale (SPI) à Saint-Gall.

Arnd Bünker s'est dit surpris par cette participation. Les retours sont étonnamment nombreux: l'institut a des difficultés à traiter à temps les questionnaires. Le SPI s'attendait à quelque 5000 réponses.

Manifestement, les affaires de coeur au 3e âge préoccupent beaucoup de gens: "Il y a par exemple des personnes qui se retrouvent en veuvage à 70 ans et qui, contrairement à jadis, ne s'éteignent pas tantôt, mais qui tombent encore amoureux à cet âge", a expliqué Arnd Bünker à la radio alémanique.

Pour elles, il ne vaut plus la peine de conclure un mariage civil, puisqu'elles ont déjà tout réglé au niveau familial: "Elles ont un logement, une famille, des petits-enfants. Mais quant à leur relation sentimentale, elles souhaitent tout de même lui donner un aspect religieux", estime le directeur du SPI.

Le sondage en ligne comprenant un catalogue de 39 questions est lancé jusqu'à la fin de l'année. Les résultats seront discutés lors d'un synode à Rome en automne 2014.

/ATS


Actualisé le