Les prisons suisses sont pleines à craquer

Les prisons et établissements pénitenciers suisses détenaient 7072 adultes en septembre 2013, alors que leur capacité officielle s'élève à 7048 places. Le nombre de prisonniers mineurs est lui en nette diminution, d'environ un quart depuis 2011.

Plus de la moitié (51%) des détenus exécutent des peines ou des mesures. Leur nombre s'est accru de 35% entre 1999 et 2013, pour atteindre 3667 personnes, un record, écrit lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Cette progression s'explique principalement par l'augmentation des prisonniers en mesure stationnaire (+172 personnes) et des personnes purgeant une peine privative de liberté au lieu de s'acquitter d'une amende (+262 personnes). Le nombre de détenus en exécution anticipée de la peine a augmenté de 55% (+273 personnes).

Stabilité en préventive

Le nombre de mineurs incarcérés (575) continue de diminuer, de 9% par rapport à 2012 et de 24% par rapport à 2011. La grande majorité sont des hommes (91%). Six sur dix ont la nationalité suisse, 32% sont domiciliés à l'étranger et 7% sont des requérants d'asile ou des étrangers domiciliés hors de Suisse.

Trente pour cent des captifs se trouvent en détention préventive. Les effectifs de ces détenus restent stables.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus