Marche de Pâques: plus de 450 personnes contre les armes à Berne

Quelque 450 personnes ont participé lundi à la traditionnelle Marche de Pâques à Berne, organisée notamment par des mouvements pacifistes. Un mois avant la votation sur le Gripen, les manifestants réclament "une sécurité par l'€™éducation et la santé, non par les armes".

L'achat de 22 jets de combat est insensé au niveau de la politique de sécurité et irresponsable du point de vue de la politique sociale, scandaient les participants à la marche. Celle-ci s'est déroulée le long de l'Aar en direction du centre-ville pour terminer sur la Münsterplatz, à la base de la cathédrale, point final du cortège.

Alors que la Suisse veut se procurer de nouveaux avions de combat et exporter davantage d'armes, la Marche de Pâques défend une société fondée sur l'éducation, la santé et le travail au service du bien commun.

Informations au public

Les organisateurs de l'événement, dont le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), des Eglises, des oeuvres d'entraide et des mouvements pour la paix, ont également informé le public "sur les exportations d'armes et les possibilités de les convertir en matériel civil".

La 12e édition a en outre été agrémentée en fin de journée par la musique du groupe Olgas Bagash. Des spécialités jurassiennes ont également pu être dégustées.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus