Menaces de mort contre la fille de Franz Weber et son avocat

La fille de Franz Weber, Vera, et l'avocat Pierre Chiffelle ont reçu une lettre anonyme de menace de mort. L'auteur affirme avoir "tout" perdu depuis le 11 mars 2012, date de l'acceptation par les Suisses de la Lex Weber qui limite à 20% le nombre de résidences secondaires dans les communes. Les intéressés ont déposé une plainte pénale.

"Ce type de comportement est intolérable et on voit bien une émotion non maîtrisée", a indiqué à l'ats Pierre Chiffelle, confirmant une information du "Matin Dimanche". "On ne peut pas agir comme ça", souligne l'avocat, précisant que la plainte a été déposée mardi dernier auprès du procureur général du canton de Vaud.

La lettre, datée du 12 août et postée une semaine plus tard en Valais, était accompagnée de deux balles de fusil de chasse et signée d'un "citoyen dans la merde". Le matériel a été remis à la police.

Pierre Chiffelle attend surtout une prise de conscience collective y compris chez les opposants. L'organisation Helvetia Nostra a gagné devant le peuple et devant la justice, rappelle l'avocat. Il s'agit maintenant de trouver des solutions dans un esprit démocratique.

Pour calmer le jeu, les destinataires ont offert à l'auteur de la missive la possibilité de s'excuser en personne. Auquel cas, la plainte serait retirée.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus