Meurtre d'Adeline: la sociothérapeute n'a pas été violée (mère)

La sociothérapeute genevoise tuée la semaine passée par un détenu n'a pas été violée, selon sa mère. "C'est une petite consolation", a-t-elle confié dans "Le Matin Dimanche". Lorsqu'elle a été retrouvée sans vie, elle était habillée. "Aucun élément ne peut laisser penser qu'elle a été abusée".

La mère de la victime et sa famille sont soulagées que l'assassin présumé ait été arrêté dimanche passé. "Nous vivions dans l'anxiété. Nous avions peur qu'il ne s'en prenne à d'autres personnes de la famille", explique la maman d'Adeline.

La jeune femme sera enterrée lundi à Avusy (GE) à 14h00. Sa famille souhaite "pouvoir se recueillir dans la dignité et la tranquillité". "Nous ne voulons pas que des politiciens prennent la parole ou que des médias fassent des photographies ou filment la cérémonie", souligne la mère de la victime.

Mais toutes les personnes qui souhaitent assister à la cérémonie sont les bienvenues, ajoute-t-elle. "Notre fille Adeline était très ouverte; elle aimait les gens. Elle n'aurait pas voulu que nous nous réunissions dans la stricte intimité".

La sociothérapeute a été enlevée jeudi 12 septembre par un récidiviste, dont elle s'occupait, lors d'une sortie en vue d'un cours de thérapie équestre. Le meurtrier présumé a été arrêté dimanche dernier en Pologne et devrait être extradé.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus