Meurtre de Lucie: procureur extraordinaire accusé de partialité

Les parents de Lucie estiment que l'enquête pour homicide par négligence contre contre trois membres de l'autorité argovienne d'exécution des peines a été mal conduite. Ils accusent le procureur extraordinaire de s'être montré partial envers les fonctionnaires.Le procureur a toujours "retenu la version la plus favorable aux prévenus", écrit vendredi la famille de la jeune fille au pair fribourgeoise tuée par un récidiviste en 2009 à Rieden (AG). Les parents accusent les trois fonctionnaires d'avoir commis des négligences dans la décision de placer le meurtrier de leur fille en liberté conditionnelle. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes