Micheline Calmy-Rey en Turquie pour son dernier voyage officiel

La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey a évoqué lundi à Ankara la question des événements de 1915-1917 contre la population arménienne lors de sa dernière visite officielle. Elle a rappelé que, contrairement à la France, la Suisse ne disposait pas de loi reconnaissant une situation spécifique comme étant un génocide.Devant la Conférence annuelle des ambassadeurs turcs, elle a réaffirmé la politique de la Suisse sur les événements de 1915-1917 contre la population arménienne, a dit à l'ats un porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères, Raphaël Saborit. Le Conseil fédéral, qui parle de "tragiques déportations et massacres", est d'avis que les historiens doivent faire la lumière sur ces événements. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes