Ministre kosovar puis député, il a abusé du système social suisse

Le député kosovar et ex-commandant de l'armée de libération du Kosovo (UCK) Azem Syla n'aurait jamais dû recevoir de permis d'établissement en Suisse en 1999. Il était ministre de la défense de son pays et a ensuite abusé de prestations sociales, constate la justice soleuroise qui a ordonné son expulsion.Agé de 60 ans, Azem Syla devra quitter la Suisse d'ici au 15 mai prochain. C'est ce qu'indique le jugement du tribunal administratif soleurois, daté du 13 février, dont l'ats a reçu copie. Plusieurs médias en ont révélé la teneur jeudi. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes