Moins de la moitié de la population est favorable aux vaccins

Les Suisses restent sceptiques à l'égard des vaccins. Seuls 43,5% y sont favorables et 57% sont d'avis que les enfants doivent surmonter les maladies infantiles avec leur propre défenses immunitaires. Le Parlement débat actuellement de la question.Un cinquième de la population (20,6%) se montre carrément critique envers les vaccins et pense que cette question doit rester du libre arbitre des personnes. Ces résultats émanent d'un sondage conduit dans toute la Suisse par Isopublic sur mandat de l'entreprise pharmaceutique Pfizer. L'étude, menée auprès de 502 personnes âgée de 18 à 45 ans, comporte une marge d'erreur de 4,5%. /SERVICE


Actualisé le