Mutilations génitales: la Suisse adopte une norme plus répressive

La Suisse durcit sa législation contre les auteurs de mutilations génitales. La peine pourra aller jusqu'à dix ans de prison. Le National a éliminé tacitement mercredi la dernière divergence qu'il avait avec le Conseil des Etats sur cette révision du code pénal.Les députés s'étaient déjà prononcés en faveur de ce projet. Mais la Chambre des cantons avait apporté deux modifications qualifiées de "purement linguistiques" par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes