Nouvelle convention collective dès le 1er juillet

Les partenaires sociaux ont approuvé la nouvelle convention collective de travail (CCT) pour l'industrie graphique. Cet accord intronise notamment un relèvement des salaires minimaux. L'entrée en vigueur est prévue le 1er juillet prochain.

Les jeunes polygraphes et technologues en impression toucheront désormais 4200 francs dès leur arrivée sur le marché du travail, soit 200 francs de plus qu'avant. Une augmentation du même ordre a été accordée aux travailleurs non qualifiés (excepté reliures), dont le revenu mensuel démarrera à 3800 francs, ont indiqué samedi les syndicats syndicom et Syna dans un communiqué.

Les apprentis recevront un treizième salaire garanti. Ils bénéficieront également d'un bonus de 50 francs par mois en première et deuxième année.

De 40 à 42 heures

Les suppléments pour le travail de nuit ont en revanche été revus à la baisse. De 100%, ils passent dans les imprimeries commerciales à 50% pour le travail régulier de nuit et en équipe, souligne Viscom, l'Association suisse pour la communication visuelle, représentant des entreprises. Ces pertes de revenu seront adoucies par une hausse du salaire de base ou une compensation en temps.

Autre innovation, la semaine de 42 heures sera autorisée. Les entreprises qui n'impriment pas de journaux pourront augmenter la durée de travail hebdomadaire de deux heures sans compensation financière. Cela ne sera toutefois possible que dans des cas exceptionnels, et avec l'accord du personnel.

Cette CCT comporte une déclaration de force obligatoire, qui contraint aussi les entreprises non membres à verser les salaires minimaux négociés. La compétence de l'appliquer revient au Conseil fédéral.

Cette mesure doit permettre à la branche de jouir d'une plus grande marge de manoeuvre pour faire face aux défis conjoncturels et structurels, a salué Viscom. Syndicom et Syna expliquent l'adoption de ces compromis par leur compréhension de la situation difficile dans laquelle se trouve le secteur de l'impression.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus