Nouvelle portée pour la meute de loups dans les Grisons

Au moins quatre louveteaux sont nés au sein de la première meute de loups suisses, présente dans le massif du Calanda (GR). Ils ont été pris dans un piège photographique. Il est possible qu'ils soient plus nombreux, a indiqué vendredi le service de la chasse du canton des Grisons.

En juillet déjà, les spécialistes pensaient que de nouveaux louveteaux venaient de naître, car les jeunes loups de la première portée avaient tous quitté leurs parents. En général, un jeune loup quitte sa meute à l'âge de 10 à 22 mois.

La première portée des deux adultes, la femelle F07 et le mâle M30, comptait cinq petits, tous des mâles. Ces jeunes ont désormais quitté la meute et se déplacent: l'un a été repéré à Disentis (GR), puis dans la vallée de Conches (VS). Il est ensuite revenu dans les Grisons.

Un de ses frères s'est déplacé sur le même axe. Il a été repéré au début juin dans la vallée de Conches. Un autre a été observé à Flims (GR) et dans la région du Rhin supérieur. Il a ensuite disparu. Un autre frère s'est rendu dans la région de la Surselva (GR), avant d'être vu à mi-juin avec sa mère dans le massif du Calanda.

Cette meute a été repérée en août 2012 dans les Grisons. Elle venait du Valais. C'est la première fois qu'on observait une meute de loups depuis le retour du prédateur en Suisse.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes