Oswald Grübel critique la stratégie de l'argent propre

L'ancien directeur général d'UBS et de Credit Suisse Oswald Grübel critique la stratégie de l'argent propre du Conseil fédéral et les accords fiscaux. Selon lui, la place financière suisse va s'effondrer et les conséquences pour l'économie seront perceptibles dès 2020."Les taux d'intérêt seront aussi élevés que dans le reste de l'Europe; nous aurons fixé le franc à l'euro et le taux de chômage sera similaire", prévoit Oswald Grübel dans le "Tages-Anzeiger" et "Bund". "Ça me fait vraiment mal, ce qui se passe ici", dit-il. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes