Pas de fleur aux régions périphériques pour le travail du dimanche

Pas question de faire une fleur aux magasins des régions périphériques en leur permettant d'ouvrir le dimanche. Par 9 voix contre 1, la commission de l'économie du Conseil des Etats demande au plénum d'enterrer une motion en ce sens de Yannick Buttet (PDC/VS), avalisée par 105 voix contre 67 au National.

Pour la commission, ce refus sert à manifester son attachement à l'interdiction de principe du travail dominical, sans prévoir trop de dérogations. La décision du National était tombée trois jours après le "oui" du peuple à l'ouverture des shops des stations-service la nuit.

Pour Yannick Buttet, il s'agirait de mettre les consommateurs des campagnes sur un pied d'égalité avec ceux des villes, qui peuvent faire leurs achats dominicaux dans les magasins situés dans les gares, les stations-service, les boulangeries ou les kiosques.

Les syndicats sont très remontés contre la multiplication des tentatives de libéralisation. Ils ont déjà promis le référendum contre un projet visant à ce que tous les commerces de détail de Suisse puissent rester ouverts en semaine au moins jusqu'à 20 heures et le samedi jusqu'à 19h00.

/ATS


Actualisé le