Philipp Hildebrand aurait lui-même fait des transactions de devises

La pression s'accentue sur le président de la Banque nationale suisse (BNS). Selon la "Weltwoche", plusieurs transactions de devises auraient été réalisées depuis un compte appartenant à Philipp Hildebrand, et non à sa femme. La BNS et le Conseil fédéral se refusent à tout commentaire.Entre mars et octobre 2011, Philipp Hildebrand aurait réglé plusieurs achats et ventes de dollars et euros à travers la bourse de devises Foreign Exchang (Forex), d'après un article du journal zurichois "Weltwoche" à paraître jeudi et dont l'ats a reçu une version. L'article publie l'extrait d'un relevé de compte de la Banque Sarasin au nom de Philipp Hildebrand. /SERVICE


Actualisé le