Plainte pour calomnie contre "Le Matin Dimanche"

Nouvel épisode dans l'affaire de l'Université de Neuchâtel. L'avocat du professeur accusé d'avoir créé une société immobilière sans en avoir dûment informé le rectorat va déposer plainte pénale contre "Le Matin Dimanche" ces prochains jours.

"Je vais déposer très rapidement une plainte pénale pour calomnie, subsidiairement pour diffamation", a indiqué lundi l'avocat Michel Bise, revenant sur une information publiée par plusieurs médias. Cette affaire prend une tournure absolument hallucinante, a-t-il déclaré à l'ats.

Sphère privée

"Le Matin Dimanche" a évoqué la création par ce professeur de la faculté des sciences économiques d'une société immobilière sans solliciter d'autorisation requise comme le prévoit le règlement de l'université. "Cela relève de la sphère privée de mon client", a affirmé l'avocat neuchâtelois.

Pour Michel Bise, son client a fondé cette société pour gérer sa propre fortune. Cette activité ne pénalise selon lui absolument pas son activité à l'alma mater. "Il ne consacre aucun temps à cette société et il n'y travaille pas", a ajouté l'avocat qui qualifie de honteuse cette affaire qui touche son client.

Le Conseil d'Etat entendra cette semaine la position du professeur mis en cause avant de trancher sur la requête du rectorat qui a demandé samedi sa suspension avec effet immédiat. En cause justement, la création de cette société immobilière qui n'a pas été révélée dans le cadre de l'enquête administrative mandatée par le Conseil de l'Université sur des soupçons de plagiat.

Début septembre, le Conseil d'Etat avait indiqué, dans un autre volet de l'affaire, que les accusations de plagiat au sein de la Faculté des sciences économiques de Neuchâtel étaient en partie fondées. Selon les conclusions des enquêtes administratives, il s'agit toutefois plutôt de "négligences".

Plagiat, conflits de personnes ou pas, l'atmosphère de travail est minée par des conflits de personnes, selon le Conseil d'Etat.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes