Pléthore d'interventions du PS et de l'UDC au Parlement

Les socialistes et les démocrates du centre sont les rois de l'intervention parlementaire. Les statistiques de la 48e législature, qui s'achève début décembre, le prouvent. Elles montrent aussi une plus grande efficacité dans le traitement des dossiers.En absolu, Dominique Baettig (UDC/JU) a été le député le plus prolixe au rayon des motions et autres postulats. Le titre de premier du "top-twenty", avec 166 interventions déposées en quatre ans, et de l'heure des questions (33) ne l'a cependant pas aidé à être réélu. /SERVICE


Actualisé le