Pour une coupe budgétaire frappant les employés de la Confédération

Les dépenses en personnel de la Confédération doivent être amputées l'an prochain de 150 millions de francs. Par 97 voix contre 78, le National a imposé jeudi cette coupe budgétaire combattue par la gauche, le PBD et le Conseil fédéral.C'est absurde, se sont insurgés les socialistes, cela représente une coupe linéaire de 3% et des licenciements. On ne peut réclamer un renforcement de la sécurité et couper les moyens nécessaires. Aucun nouveau garde-frontière ne pourra être formé et c'est l'armée, dont la droite a imposé une augmentation de l'effectif, qui sera la première pénalisée, a noté Maria Roth-Bernasconi (PS/GE). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes