Près de 6% de la vendange suisse concernée par la tempête

La tempête de grêle du 20 juin a provoqué des dégâts sur près de 1100 hectares de vignes, soit 6% de la vendange nationale, selon un premier bilan communiqué vendredi par la Fédération suisse des vignerons (FSV). L'approvisionnement en vins suisses n'est néanmoins pas remis en question pour 2013 et 2014.

Les ceps ont été endommagés à divers degrés, dont certains à 100%. Au total, l'équivalent de 6 millions de litres de vins est concerné, a souligné la FSV. Les vignes genevoises, vaudoises, neuchâteloises, ainsi que celles de la région du lac de Bienne avaient été particulièrement touchées.

Dans son communiqué, la fédération salue la reconnaissance par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) du statut de "phénomène naturel exceptionnel" de l'orage de grêle du 20 juin. Ce dernier permettra aux entreprises et collaborateurs concernés de profiter du programme de réduction d'horaire de travail (RHT).

Les vignerons exigent néanmoins que le SECO et les cantons appliquent cette mesure avec pragmatisme. Pour mémoire, l'indemnité de chômage partiel prévue par la Confédération n'englobe que les domaines non-assurés contre la grêle. Or, la FSV souhaite que les viticulteurs partiellement assurés soient également dédommagés.

/SERVICE


Actualisé le