Procès Ségalat: le juge explique les raisons de l'acquittement

Le Tribunal criminel de Nyon (VD) a publié vendredi son jugement détaillé sur le drame de Vaux-sur-Morges. La Cour n'a pas pu se forger une intime conviction sur la culpabilité de Laurent Ségalat, généticien français accusé du meurtre de sa belle-mère. Dans ces conditions, l'acquittement s'imposait.Dans ses considérants, le président Jean-Pierre Lador rappelle que le fardeau de la preuve incombe à l'accusation. Si à l'issue des débats, le juge ne parvient pas à se forger une conviction excluant tout doute sérieux, la présomption d'innocence doit s'imposer. Cette présomption d'innocence est violée lorsque le magistrat rend un verdict de culpabilité au seul motif que l'accusé n'a pas prouvé son innocence. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus