Question jurassienne: non du Jura bernois, mais oui de Moutier

Le projet de créer un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois est abandonné. La population du Jura bernois a rejeté dimanche par 71,85% des voix l'idée de poursuivre ce processus. La commune de Moutier (BE) a dit oui (55,4%), tout comme le Jura (76,6%).

Dans la plupart des communes du Jura bernois, le non s'affiche entre 70 et 80%. Avec une pointe à Elay, dans le district de Moutier, où le non plafonne à 97,56%. La participation a atteint 72,5% avec un taux de 97,1% à Rebévelier.

Dans le district de Courtelary, le non l'a emporté par 79,56%. A La Neuveville, le front du refus s'inscrit à 77,1% des votants. Sans surprise, c'est dans le district de Moutier que le non est le plus faible avec 63,1%.

L'annonce des résultats a été accueillie par des applaudissements à la préfecture de Courtelary où les personnalités politiques pro-bernoises avaient convergé. Le bâtiment était d'ailleurs placé sous haute surveillance.

Après les plébiscites des années 70, la majorité des Jurassiens bernois ont exprimé à nouveau leur volonté de rester au sein du canton de Berne. Les membres du gouvernement bernois présents à Courtelary ont à plusieurs reprises prononcé le mot "historique".

Oui massif dans le Jura

De leur côté, les Jurassiens ont ouvert grand leurs bras par 76,6% des voix, en vain. Le oui a été le plus important dans le district de Delémont, à 79,5%. Dans celui des Franches-Montagnes, il s'est élevé à 78,6% et dans celui de Porrentruy à 71,5%. La participation s'est élevée à 64,2%.

Ces bons résultats ne sont pas parvenus à arracher un sourire au Gouvernement jurassien, déçu du refus du Jura bernois. "Nous n'avons pas réussi à le convaincre. Nous avons le sentiment qu'il s'est prononcé sur le vote final, et pas sur le processus", a réagi la ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider.

"Le gouvernement s'engage à continuer le processus" pour le rattachement de Moutier au canton du Jura, a-t-elle assuré. Un nouveau vote sur un changement de canton est en effet prévu pour les communes du Jura bernois qui en feront la demande.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes