Renvoi d'étrangers: l'UDC dépose sa deuxième initiative

L'UDC maintient la pression concernant l'expulsion des criminels étrangers. Le parti a déposé sa deuxième initiative sur le sujet, munie de 154'982 signatures. But de l'opération: éviter que le Conseil fédéral et le Parlement s'éloignent de ses doléances.Le texte, très détaillé et intitulé initiative "pour le renvoi effectif des étrangers criminels (initiative de mise en oeuvre), se veut une application fidèle du premier texte, accepté le 28 novembre 2010 par près de 53% des votants. Depuis, la ministre de la justice Simonetta Sommaruga est restée les bras croisés, fulmine l'UDC. Le Parlement n'a pas encore été saisi d'une loi d'application. /SERVICE


Actualisé le