Réseau ferroviaire: Doris Leuthard lance la campagne pour le fonds

La Suisse doit renforcer les capacités de son réseau ferroviaire pour éviter une surcharge chronique. Forte de cet avis, Doris Leuthard a lancé lundi la campagne en vue des votations du 9 février, une semaine après l'échec de la hausse du prix de la vignette autoroutière. Le développement de l'infrastructure coûtera 6,4 milliards de francs.

La Suisse dispose de l'un des meilleurs systèmes ferroviaires au monde, a assuré la conseillère fédérale lundi devant la presse. Victime de son succès, il atteint ses limites; des passagers doivent voyager debout sur certains trajets et la marge de manoeuvre est plus qu'étroite aux heures de pointe.

La création d'un nouveau fonds d'infrastructure ferroviaire permettra d'améliorer la donne. Il assurera le financement de travaux à raison de 6,4 milliards de francs d'ici 2025. En comptant le canton de Berne, la Suisse romande bénéficiera de près de la moitié de cette manne.

Le peuple devra cependant mettre la main au porte-monnaie. Pour financer le surcoût des projets ajoutés par le Parlement, il est prévu de relever la TVA d'un pour mille de 2018 à fin 2030. Les pendulaires verront quant à eux les déductions fiscales pour les trajets plafonnées à 3000 francs pour l'impôt fédéral direct.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus