Résidences secondaires: communes et tourisme contre l'initiative

Communes, cantons, milieux touristiques et régions de montagne font front commun pour combattre l'initiative contre la prolifération des résidences secondaires. Le texte de Franz Weber, en votation le 11 mars, est superflu, contre-productif et économiquement nuisible, à leurs yeux.Les résidences secondaires constituent un facteur économique important, a fait valoir le président du Groupement suisse pour les régions de montagne Theo Maissen lundi devant la presse. Elles génèrent 1,5 milliard de francs pour le Valais, soit 12,6% de son PIB; pour les Grisons, il s'agit de près d'un milliard et de 10% du PIB. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes