Résidences secondaires: la mise en oeuvre de l'initiative sera rude

Au lendemain de l'acceptation par le peuple de l'initiative sur les résidences secondaires, les régions de montagne déplorent le manque de clarté du texte. Un groupe de travail dirigé par l'Office fédéral du développement territorial (ARE) a été chargé d'élaborer sa mise en oeuvre.Il reste "beaucoup de points incertains", notamment la définition de la résidence secondaire ou du lit froid, relève Thomas Egger, directeur du groupement suisse pour les régions de montage (SAB). Le SAB appelle les initiants à respecter les promesses faites pendant la campagne, à savoir d'intégrer des exceptions dans la loi d'application. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes