Résidences secondaires: lourd impact de l'initiative Weber

La loi fédérale sur les résidences secondaires aura un lourd impact économique, selon une étude publiée lundi. Elle prévoit 3300 pertes d'emplois dans le canton du Valais et près de 1000 sur le territoire vaudois d'ici trois à quatre ans.Effectuée par i-Consulting, l'étude a été réalisée à la demande des cantons de Vaud et du Valais, ainsi que d'un certain nombre d'acteurs économiques. Son but: identifier les conséquences attendues de la loi et quantifier son impact sur l'économie, a indiqué son auteur Yvan Schmidt, administrateur d'i-Consulting. Selon lui, les entreprises du domaine de la construction vont être touchées petit à petit. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes